Accueil » 7 points clés pour vous aider à choisir votre avocat

7 points clés pour vous aider à choisir votre avocat

par Prisca
283 vues
avocat

Le choix d’un bon avocat est crucial pour vous donner la possibilité d’être adéquatement conseillé et défendu. Il vous apportera des réponses à toutes vos questions et, si nécessaire, il vous représentera en justice et vous accompagnera tout au long de la procédure. Voici 7 points clés pour vous aider à choisir.

La nature de l’affaire pour retenir un avocat

Le choix de l’avocat dépend avant tout de la nature de l’affaire. En effet, certains professionnels du droit se spécialisent dans le conseil, tandis que d’autres conseillent et défendent leurs clients devant les tribunaux. Ensuite, il faut définir si un cas nécessite l’intervention d’un expert comme l’avocat 91. Il existe deux types d’avocats. Voici leur liste :

  • Avocats généralistes : pas de spécialisation, ils s’occupent de toutes les questions juridiques ;
  • Avocats professionnels avec titres professionnels : Si l’affaire est complexe ou dans un domaine d’expertise spécifique, il est recommandé de sélectionner de tels avocats, car ils connaissent les sujets et procédures pertinents.

Disponibilité, rendez-vous et méthodes de communication

Quel est le meilleur moyen de le contacter (par téléphone ou par e-mail) ? Les réunions se tiennent à quelle heure de la journée? Est-il possible de prendre rendez-vous rapidement ? L’avocat peut également vous poser certaines questions et vous demander de fournir certaines informations sur votre ex. En effet, il ne peut pas être en charge de votre dossier s’il représente votre ex ou s’il l’a représenté.

N’oubliez pas non plus d’aborder des aspects spécifiques de votre situation, car un avocat peut refuser de prendre votre dossier s’il n’a pas le temps, les ressources ou l’expérience pour répondre à vos besoins. Voici quelques exemples d’informations pertinentes à fournir à l’avocat 91 que vous contactez :

  • Votre enfant ou votre résidence n’est pas dans une ville autre que la ville où l’avocat exerce
  • Vous avez reçu des documents d’un tribunal situé dans un autre district
  • Vous avez une affaire avec votre ex
  • Vous ou votre prédécesseur avez des revenus non déclarés
  • Vous ou votre prédécesseur avez des actifs ou des comptes bancaires à l’étranger
  • Vous vous êtes mariés à l’étranger
  • Vous avez rendu votre jugement dans une autre province ou un autre pays

La position géographique

Dans les situations où un expert n’est pas requis, il peut être avantageux de choisir l’avocat le plus proche de chez vous. En pratique, cette option n’engendre pas de frais supplémentaires tels que les frais de déplacement et de prise en charge nécessaires à l’accomplissement des actes et démarches au sein du cabinet. Toutefois, si le dossier nécessite une expertise particulière, il est préférable de choisir un avocat en fonction du degré d’expertise.

Dans les cas suivants, l’intervention de l’avocat est limitée aux juridictions du ressort de la cour d’appel de son domicile professionnel :

  • confiscation de biens immobiliers ;
  • partage et enchères ;
  • Les avocats demandent l’aide juridictionnelle.

Son domaine d’expertise

Les avocats dans le 91 opèrent dans différents domaines du droit, bien que certains avocats soient des généralistes. Créés par le Barreau national, ces pôles d’expertises juridiques couvrent l’ensemble des besoins des justiciables, qu’ils soient particuliers, entrepreneurs ou entreprises.

À votre demande, il est recommandé de vous référer à un avocat habitué à traiter des dossiers similaires au vôtre. Par conséquent, le domaine d’expertise de chaque avocat est un bon indicateur pour trouver un bon avocat.

Par exemple :

  • Pour le divorce, choisissez un avocat compétent en droit de la famille
  • Pour les conflits employeur/employé, choisissez un avocat connaissant bien le droit du travail
  • Pour les questions de droit des sociétés ou de droit des affaires, choisissez un avocat d’affaires.

Utilisez le bouche-à-oreille et les avis clients

Les recommandations d’amis, de membres de la famille ou de connaissances sont parfois très utiles. Cependant, cela ne suffit pas toujours pour trouver le « bon avocat » pour vous.

De plus, dans le cas de DUI, situations de délit de fuite où votre permis de conduire est suspendu, ce n’est pas nécessairement un bon conseil que votre ami se réjouit de l’avocat qui a géré son divorce.

Sur internet, les notes de vrais clients qui ont fait appel à des avocats appréciés et pointés sont la source de satisfaction et de résultats. Faites confiance à l’équipe de l’avocat dans le 91 qui est parmi les meilleurs professionnels du droit en France sur la base des votes des justiciables réellement clients de cet expert.

La stabilité et la solidité du cabinet

Autre critère de sélection important : un avocat dans le 91 membres d’un cabinet d’avocats disposera de plus de ressources (conseil, fonctions support, etc.), ce qui lui permettra d’être plus efficace et concentré qu’un avocat indépendant. Le fait de faire partie du réseau peut également vous procurer une tranquillité d’esprit en période d’indisponibilité (vacances, accidents de la vie, agendas conflictuels, etc.).

En fin de compte, un cabinet d’avocats bien établis et expérimentés, avec une clientèle établie, sera plus rassurant que des avocats novices dans l’exécution de moyens efficaces à long terme pour sécuriser vos intérêts juridiques !

Les honoraires d’avocat

Les honoraires varient selon les avocats et ne sont pas nécessairement indicatifs de la qualité de leur travail. En réalité, la rémunération du professionnel du droit dépend de divers facteurs :

  • Conditions de travail : Considérez la taille du cabinet, s’il y a des assistants, etc. ;
  • L’expérience de l’avocat ;
  • La difficulté de l’affaire ;
  • Situation financière du client.

Les honoraires d’avocat ne sont pas encadrés et il est libre d’appliquer les fonctions qu’il souhaite. Dès le premier rendez-vous, l’avocat doit préciser le type d’indemnisation (forfait ou taux horaire) et les frais annexes (déplacement, honoraires d’expert, etc.). Toutes ces informations doivent être formalisées dans la convention d’honoraires, obligatoire depuis 2015.

Facebook Comments

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies